Le sexisme de la Révolution tranquille

Un article paru le 29 décembre 2020 dans La Presse et écrit par Mathieu Perreault, explique le changement « radical » à la tête des écoles. Alors que des « centaines de femmes, des religieuses dirigeaient les écoles et les hôpitaux […] la laïcisation les a remplacées par des hommes, le reléguant à un rôle secondaire. »