Émission L’URBAIN

Maryse St-Arneault, agente de projet et des communications de la Table Femmes Centre Québec, nous parle de trois initiatives mises de l’avant pour contrer le sexisme.

Maryse St-Arneault, agente de projet et des communications à la TCMFCQ présente les dernières activités du projet Sexisme, pas ici !

Réservez l’œuvre SPI pour l’exposer dans vos locaux !

INVITATION !

Pour réserver la toile –> emploi@femmescentreduquebec.qc.ca

L’art, l’humour et l’engagement pour agir contre le sexisme au Centre-du-Québec !

Victoriaville, le 9 mars 2021 – La Table du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ) a profité de la Journée internationale des droits des femmes présenter ses trois (3) nouveaux outils de sensibilisation et de mobilisation pour le projet « Sexisme, pas ici! ». D’ailleurs, la thématique du 8 mars, « Écoutons les femmes« , illustre le constat de la nécessité d’avoir des mesures pour combattre les violences faites aux femmes.

« Écoutons les femmes quand celles-ci nous disent leur ras-le-bol du sexisme qu’elles subissent au quotidien. Écoutons les femmes quand elles nous demandent de poser des gestes concrets pour lutter contre ce fléau, source d’inégalités entre les femmes et les hommes. C’est pourquoi la TCMFCQ a choisi de présenter des outils concrets de mobilisation pour lutter contre le sexisme sous toutes ses formes », explique Francyne Ducharme, directrice de la TCMFCQ.

DÉVOILEMENT DE L’OEUVRE ARTISTIQUE COLLECTIVE: UNE TRENTAINE DE PARTICIPANT.ES ONT RÉPONDU À L’APPEL

En novembre 2021, une invitation était lancée à la population centricoise pour participer à la création d’une œuvre artistique collective en collaboration avec l’artiste Eve Champagne. Soixante (60) mots et phrases ont été recueillis via un formulaire en ligne et trente (30) participant.es de différentes générations se sont alliées au projet.

Madame Champagne explique sa démarche: « Les mots sont les vecteurs de la culture et des idéologies d’une société. Ils sont puissants ! Les mots qui véhiculent le sexisme nous empêchent comme individus, mais aussi comme communauté de nous épanouir pleinement. Ils bloquent la lumière du jardin de fleurs, empêchant plusieurs d’entre elles d’atteindre leur plein potentiel. C’est ce que j’ai voulu exprimer par cette oeuvre, à l’aide des mots soumis par la population. »

La toile sera exposée lors des activités de la Marche mondiale des femmes reportée en octobre 2021. De plus, il sera possible pour les organisations du Centre-du-Québec de réserver la toile pour quelques jours afin de l’exposer dans leur milieu. Un fond d’écran pour la plateforme Zoom est aussi disponible gratuitement sur le site Internet du projet.

COMBATTONS LE SEXISME, UN « MON ONCLE GUY » À LA FOIS !

Une capsule vidéo humoristique a été créée par Silvi Tourigny, humoriste originaire de Victoriaville. C’est lors d’un traditionnel « party » de famille que Silvi se retrouver à gérer les commentaires sexistes hostiles, bienveillants et ambivalents de « mon oncle Guy »!

« Nous avions utilisé les services de Silvi pour un autre projet sur l’employabilité (Objectif 100 limites), précise Maryse St-Arneault, agente de projet et des communications de la TCMFCQ. Elle est formidable ! Elle comprend rapidement le mandat et elle réussit à nous surprendre à chaque fois. »

Silvi Tourigny, humoriste originaire de Victoriaville.

AGIR CONTRE LE SEXISME: UN ENJEU D’ÉGALITÉ !

Pour soutenir les efforts des organisations, pour contre le sexisme, la TCMFCQ a produit une lettre d’engagement et un guide: Agir contre le sexisme: un enjeu d’égalité. Celui-ci donne des informations sur le sexisme et de ses impacts sur les femmes dans leur quotidien. De plus, il propose des mesures simples et concrètes pour des organisations exemptes de sexisme.

Comment faire ? Téléchargez la lettre d’engagement en format tabloïd et avec l’accord de la haute direction, la personne autorisée pourra signer la lettre. Nous vous encourageons à immortaliser la signature avec une photo que vous pourrez nous envoyer. Celle-ci sera partagée sur les réseaux sociaux de la TCMFCQ et sur le site Internet du projet (www.brigadespi.com).

La lettre d’engagement
Intérieur du guide d’accompagnement

La Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ) est un regroupement féministe voué à la défense collective des droits, reconnue comme l’instance régionale en matière de condition féminine.

Pour informations:

Maryse St-Arneault, agente de projet et des communications

TCMFCQ

emploi@femmescentreduquebec.qc.ca / 819 758.8282

Eve champagne, artiste amtaeure (Art’Eve)

champagneve@hotmail.com

https://arteve.ca/

L’artiste Pomme dénonce le sexisme et les violences sexuelles dans la musique

Source: https://journalmetro.com/culture/2615012/pomme-denonce-le-sexisme-et-les-violences-sexuelles-dans-la-musique/

Claire Pommet, dite Pomme / Photo Photo: Josie Desmarais/Métro

C’est dans un article paru dans le Métro ce 11 février 2021 que l’artiste Pomme dénonce le sexisme et les violences sexuelles de l’industrie musicale.

«De mes 15 à mes 17 ans, j’ai été manipulée, harcelée moralement et sexuellement»

Pomme

L’artiste évoque un sexisme et des violences sexuelles qui ont marqué son arrivé dans l’industrie de la musique la rendant traumatisante.

«Il est temps que nous parlions. Il est temps que la honte et la peur change de camp. Nous sommes capables d’identifier ces comportements et agressions. Donc nous sommes capables de les renverser et de changer les choses.»

Pomme

Selon elle, le milieu serait dangereux surtout pour les femmes « queer, handicapées, racisées ». La femme est un objet façonnée par quelqu’un et elle est considérée comme un objet de fantasmes et de déviances psychologiques de plusieurs professionnels de l’industrie.

De plus, Pomme dénonce le système judiciaire relativement dépassé. « Ils sont exempts de la justice. Parce qu’ils sont des hommes, riches, puissants, assis sur des sièges de velours brodés de leurs noms en lettre d’or, desquels rien, pas même la justice, ne saurait déloger ». Les dénonciations sur les réseaux sociaux semblent avoir plus d’impact que de porter plainte. « Parce que la justice les acquitte! »

Nous n’avons qu’à penser à l’acquittement de Gilbert Rozon et Éric Salvail en décembre 2020.

Pomme termine en affirmant qu’elle n’est pas un cas isolé de sexisme et de violences sexuelles. C’est pourquoi elle a choisi de ne pas utiliser le « moi ».

«Parce que je parle pour des milliers de personnes ici, je ne parle pas que de mon histoire»

Pomme

L’intégralité de son texte est à lire sur le site web de Médiapart

Lire l’article du Métro: https://journalmetro.com/culture/2615012/pomme-denonce-le-sexisme-et-les-violences-sexuelles-dans-la-musique/

Bonne nouvelle ! Yoshiro Mori, président du CO des Jeux de Tokyo, va démissionner

Source: https://www.lequipe.fr/Tous-sports/Actualites/Yoshiro-mori-president-du-comite-des-jeux-de-tokyo-va-demissionner/1222079

Précédemment, nous avions publié un résumé d’article qui relatait les excuses « suffisantes » du président du comité d’organisation des Jeux olympiques de Tokyo qui avait tenu des propos sexistes lors d’une rencontre.

Bonne nouvelle ! Selon le Journal de Montréal le précédent article a provoqué une tollé au Japon et à l’étranger par la situation. Selon plusieurs médias proche du dossier ont affirmé que M. Mori avait « informé les responsables de sa volonté de démissionner et de l’annoncer lors d’une réunion des organisateurs de Tokyo, vendredi ».

Une avalanche de critiques avait suivi au Japon et à l’étranger. Même des sponsors des JO, habituellement discrets, sont montés au créneau ces derniers jours, comme le géant automobile Toyota, affirmant eux aussi que les remarques de M. Mori étaient contraires à l’esprit olympique et aux valeurs qu’ils soutiennent.

Le journal de montréal

Pour lire l’article complet, cliquez ici !

%d blogueurs aiment cette page :