Des commentaires sexistes du président du CO des Jeux Olympiques de Tokyo

Sources: https://www.rds.ca/jeux-olympiques/jo-de-tokyo-yoshiro-mori-ne-demissionnera-pas-malgre-ses-commentaires-sexistes-1.10244000

Yoshiro Mori

Un article paru ce 4 février 2021 sur le site de RDS explique que le président du comité organisateur des Jeux olympiques de Tokyo, Yoshiro Mori, n’a pas l’intention de démissionner de son poste malgré les demandes persistantes. Le président aurait émis des commentaires sexistes au cours de la semaine. Un ex-premier ministre du Japon reconnu pour ses écarts de conduite. Pour le Comité international olympique, les excuses offertes par le président sont suffisantes pour réparer la situation.

« Je ne songe pas à démissionner, a assuré Mori. J’ai travaillé fort et j’y ai mis toute mon âme depuis sept ans. Je ne démissionnerai pas. »

oshiro Mori

C’est lors d’une visioconférence avec les directeurs du comité organisateur que Mori aurait affirmé que « les femmes parlent trop lors des réunions ». Un commentaire qui a eu son lot de réactions fortes. Au Japon, la représentativité féminine est « plutôt timide au sin des conseils d’administration et du gouvernement ».

Il a ajouté « Les femmes sont très compétitives. Lorsqu’une d’entre elles lève la main, alors les autres croient qu’elles doivent le faire également. Et tout le monde doit dire quelque chose ». Une autre personne a ajouté « Si nous devons compter plus de femmes pour occuper des postes de direction, alors les réunions s’éternisent, sauf si quelqu’un leur demande de se taire, a-t-il mentionné. Je ne préciserai pas qui. »

« Cette déclaration faite au comité organisateur était inappropriée, contraire à l’esprit olympique et paralympique. Je suis rongé par les regrets. J’aimerais pouvoir retirer ces commentaires. J’aimerais m’excuser auprès de ceux que j’ai froissés. »

OSHIRO MORI

Le CIO a défendu le président en exprimant que l’équité entre les sexes est « une valeur fondamentale de l’olympisme, et que la représentativité féminine au sein du comité exécutif était en hausse à 33 % avec cinq femmes parmi les 15 membres ».

Pour lire l’article dans son intégralité: https://www.rds.ca/jeux-olympiques/jo-de-tokyo-yoshiro-mori-ne-demissionnera-pas-malgre-ses-commentaires-sexistes-1.10244000

Publié par Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ)

La TCMFCQ est un regroupement féministe voué à la défense collective des droits. Reconnue comme l'instance régionale en matière de condition féminine, elle agit dans plusieurs domaines qui touchent aux conditions de vie des femmes. Les valeurs défendues par la TCMFCQ sont l'égalité, l'équité, la solidarité et la justice sociale. NOTRE MISSION La Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ) a pour mission première de travailler à l'amélioration des conditions de vie des femmes en étant un lieu de réflexion et d'action tourné vers le changement. HISTORIQUE La Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec est née officiellement en mai 1998, de la volonté commune des groupes de femmes du Centre-du-Québec. Les groupes ont alors réaffirmé l'importance d'un tel regroupement pour défendre les droits et intérêts des Centricoises. En octobre 1998, la TCMFCQ débutait officiellement ses activités.

Un avis sur “Des commentaires sexistes du président du CO des Jeux Olympiques de Tokyo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :