Une œuvre collective pour dénoncer le sexisme (Nouvelle.net)

Source: https://www.lanouvelle.net / Parue le 2 décembre 2020

Notre collaboratrice, Eve Champagne, artiste

La Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ) innove en invitant la population du Centre-du-Québec à participer à la création d’une œuvre artistique collective dénonçant le sexisme. Le tout en faisant un léger pied de nez à la pandémie de la COVID-19 qui sévit actuellement.

Jusqu’au 20 décembre inclusivement, la population est invitée, via un formulaire en ligne (https://bit.ly/36drVpK), à suggérer un mot ou une courte phrase qui illustre sa vision du sexisme ou les impacts que cette forme de discrimination peut avoir sur une femmes.

Le 20 décembre, les réponses récoltées seront remises à une artiste féministe de la région pour la réalisation d’un tableau 24X48, ce qui en fera une oeuvre percutante. Une vignette accompagnera l’œuvre sur les lieux où elle sera exposée afin d’en expliquer la signification et pour afficher les noms des participant.e.s. Il est aussi possible de participer de manière anonyme.

Un défi que l’artiste Eve Champagne n’a pu refuser.

«Je réalise mes tableaux à partir d’éléments qui m’inspirent. Que ce soient des sentiments, une image ou des mots. Je pratique d’ailleurs beaucoup le journal d’art ou les mots ont souvent une place prépondérante. C’est donc un défi intéressant pour moi, d’autant plus que le projet permet de sensibiliser au sexisme et aux inégalités qui persistent encore chez nous. C’est un sujet qui me tient vraiment à cœur.»

— Eve Champagne, Art’Eve

Pour l’agente de projet et des communications de la TCMFCQ, Maryse St-Arneault, cette méthode encourage la population à prendre la parole sur la place publique. «Généralement, les revendications sont réfléchies et proposées par les organismes. Par la suite, on encourage les gens à les porter. Alors que là, ce qui est vraiment intéressant, ce sont les personnes qui expriment leurs idées selon leur réalité, leur vécu ou leurs valeurs. L’œuvre devient un message qui va au-delà d’une simple perception d’un groupe.»

Le projet Sexisme, pas ici est une initiative de la TCMFCQ, financée par le Secrétariat à la condition féminine du Québec, lancée le 6 novembre 2019 et il se déroule sur deux ans.

La TCMFCQ est un regroupement féministe voué à la défense collective des droits. Reconnue comme l’instance régionale en matière de condition féminine, elle agit dans plusieurs domaines qui touchent aux conditions de vie des femmes.

Publié par Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ)

La TCMFCQ est un regroupement féministe voué à la défense collective des droits. Reconnue comme l'instance régionale en matière de condition féminine, elle agit dans plusieurs domaines qui touchent aux conditions de vie des femmes. Les valeurs défendues par la TCMFCQ sont l'égalité, l'équité, la solidarité et la justice sociale. NOTRE MISSION La Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ) a pour mission première de travailler à l'amélioration des conditions de vie des femmes en étant un lieu de réflexion et d'action tourné vers le changement. HISTORIQUE La Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec est née officiellement en mai 1998, de la volonté commune des groupes de femmes du Centre-du-Québec. Les groupes ont alors réaffirmé l'importance d'un tel regroupement pour défendre les droits et intérêts des Centricoises. En octobre 1998, la TCMFCQ débutait officiellement ses activités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :