Des élues dénoncent le sexisme dans les conseils municipaux

Source: Article de Marie-Ève Martella, La Voix de l’Est – Publié dans le journal Le Soleil. https://www.lesoleil.com/actualite/le-fil-groupe-capitales-medias/des-elues-denoncent-le-sexisme-dans-les-conseils-municipaux-109ae0523d86df05b04a07556d917312

Un article paru dans le journal Le soleil rapport que huit (8) élues et ex-élues du milieu municipal ont fondé un groupe militant pour un meilleur encadrement de la gouvernance municipale afin de corriger les comportements de certains élus qui auraient des attitudes inappropriées envers leurs collègues féminines. Il est question d’intimidation, incivilité, harcèlement, diffamation et des gestes qui traduisent un manque flagrant de respect.

 « C’est un monde d’hommes à encore bien des endroits »

— Barbara Potvin – conseillère municipale et fondatrice du groupe Élues pour la modernisation de la gouvernance municipale (EMGM).

Un groupe qui a débuté sur les réseaux sociaux via des publications qui dénonçaient les expériences négatives de chacune. D’ailleurs, un désaccord émis par ces femmes semblent être boudé par les collègues masculins. « Il était temps qu’on se regroupe pour faire bouger les choses! »

De plus, un mémoire a été déposé à l’Assemblée nationale avec pour objectif de comparaître en commission parlementaire dans le cadre de l’étude du projet de loi 49 pour la refonte des règles d’éthique et de déontologie des élus municipaux. Les témoignages des 8 fondatrices s’y retrouvent, quelques recommandations à l’attention de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) pour une amélioration notoire des relations entre élus.

On souhaite entre autre que le projet de loi mène à la création d’un environnement plus équitable, respectueux, transparent et démocratique pour les femmes en politique municipale, que les structures législatives et la gouvernance tiennent davantage compte de la réalité vécue par les femmes et que des mesures de prévention, de soutien, des formations et de la méditation soient offertes aux élus qui traversent une crise !

EMGM

Des mesure qui permettront aux femmes de rester dans le milieu de la politique et encourager les autres à s’impliquer.

Pour prendre connaissance de l’article complet et original, suivez le lien ci-dessous:

https://www.lesoleil.com/actualite/le-fil-groupe-capitales-medias/des-elues-denoncent-le-sexisme-dans-les-conseils-municipaux-109ae0523d86df05b04a07556d917312

Publié par Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ)

La TCMFCQ est un regroupement féministe voué à la défense collective des droits. Reconnue comme l'instance régionale en matière de condition féminine, elle agit dans plusieurs domaines qui touchent aux conditions de vie des femmes. Les valeurs défendues par la TCMFCQ sont l'égalité, l'équité, la solidarité et la justice sociale. NOTRE MISSION La Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ) a pour mission première de travailler à l'amélioration des conditions de vie des femmes en étant un lieu de réflexion et d'action tourné vers le changement. HISTORIQUE La Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec est née officiellement en mai 1998, de la volonté commune des groupes de femmes du Centre-du-Québec. Les groupes ont alors réaffirmé l'importance d'un tel regroupement pour défendre les droits et intérêts des Centricoises. En octobre 1998, la TCMFCQ débutait officiellement ses activités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :