9 personnes sur 10, dans le monde ont des préjugés envers les femmes

Publié le 05 mars 2020 à 17h22 / sur La Presse

PHOTO ARCHIVES REUTERS / Source: https://www.lapresse.ca/societe/202003/05/01-5263478-neuf-personnes-sur-dix-dans-le-monde-ont-des-prejuges-envers-les-femmes.php?fbclid=IwAR3d4WvKdrqDQPabBeO6iJ3H0cxJ7KO4t3x5H9wAb6TNNtzRcROljk7zX5E

Selon les Nations Unies, « près de 90% de la population mondiale, tous sexes confondues, a des préjugés envers les femmes, montre un étude publiée jeudi par le Programme des Nations unies pour le développement.

C’est « 9 personnes sur 10 dans le monde (femmes comprises) qui nourrissent au moins un préjugé de ce genre ». Une base de données qui provient des 75 pays qui représentent plus de 80 % de la population.

« Les efforts qui ont été si efficaces pour éliminer les disparités en matière de santé ou d’éducation doivent désormais évoluer pour affronter des problèmes bien plus ardus : les préjugés profondément enracinés – tant chez les hommes que chez les femmes – contre une véritable égalité », appuie son collègue Achim Steiner.  Et faire chuter la statistique la plus glaçante de son rapport : 28 % des gens dans le monde pensent qu’il est normal qu’un homme batte sa femme. « 

Lire l’article complet dans La Presse

Publié par Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ)

La TCMFCQ est un regroupement féministe voué à la défense collective des droits. Reconnue comme l'instance régionale en matière de condition féminine, elle agit dans plusieurs domaines qui touchent aux conditions de vie des femmes. Les valeurs défendues par la TCMFCQ sont l'égalité, l'équité, la solidarité et la justice sociale. NOTRE MISSION La Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec (TCMFCQ) a pour mission première de travailler à l'amélioration des conditions de vie des femmes en étant un lieu de réflexion et d'action tourné vers le changement. HISTORIQUE La Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec est née officiellement en mai 1998, de la volonté commune des groupes de femmes du Centre-du-Québec. Les groupes ont alors réaffirmé l'importance d'un tel regroupement pour défendre les droits et intérêts des Centricoises. En octobre 1998, la TCMFCQ débutait officiellement ses activités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :